"Je ne laisserai pas l'image de la France s'altérer dans les prochains mois et les prochaines années. Nous sommes la France. Et je vous l'assure la démocratie est notre arme et c'est ainsi que nous vaincrons le terrorisme", dixit le candidat François Hollande.

Hollande charge Juppé et Sarkozy et met le cap sur 2017

L'opération "Il faut sauver le soldat Hollande" a officiellement débuté ce jeudi matin. Avec en premier de cordée, le chef de l'Etat lui-même. Lequel a prononcé ce jeudi matin, salle Wagram, à Paris, un discours fleuve sur "la démocratie et le terrorisme". Deux thématiques qui lui ont permis de répondre à ses détracteurs.

http://www.sudouest.fr

"Moi, président …", avait-il répété en son temps, je ne ferai pas ceci ; je ne ferai pas cela ; "moi président", je ferai ceci, je ferai cela …

Tout un chacun se souvient de ce long monologue … qui s'est avéré non concluant d'où l'image qu'a aujourd'hui le président Hollande.

Elections présidentielles 2017

Ce matin,

le président Hollande est redevenu le candidat Hollande

et il recommence à vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Heureusement, il ose nous dire qu'il ne laissera pas l'image de la France s'altérer dans les prochains mois et les prochaines années. Notre pays a déjà tant régressé au niveau international sous sa mandature … Avons-nous les moyens de continuer cette régression ?

La réponse est évidente …

Il faut du changement :

  • soit par la méthode "douce" que laisse envisager la candidature du sage Alain Juppé qui, garant d'un mandat court, assurera les réformes nécessaires et indispensables en sachant créer le climat le plus paisible possible ;
  • soit par une méthode plus dynamique portée par le vaillant Emmanuel Macron qui saurait peut-être stimuler la jeunesse et l'amener à prendre ses responsabilités dans la vie citoyenne et politique.

Quelle que soit l'évolution du climat politique, il faut aujourd'hui surpasser les clivages droite / gauche et rejeter autant François Hollande que Nicolas Sarkozy en laissant 2012 derrière soi et en oubliant ses conséquences dramatiquement fâcheuses pour notre pays.

Décidons ensemble que

2017 sera le retour de la force de notre nation France

grâce à une dynamique centriste.

Alors, oui, je vous l'assure aussi, la démocratie est notre arme et c'est ainsi que nous vaincrons le terrorisme avec les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy.