Oui, d'accord ... le masculin l'emporte sur le féminin et ce qui est neutre se conjugue naturellement au masculin ... Il faut des règles, y compris en grammaire, et je les applique sans état d'âme parce que des règles bien claires sont garantes de liberté.

Ouais ... mais ... quelquefois ... ça me titille !!!

Le titre - "l'homme au centre des valeurs" - de cet article d'Alain Albinet pour "La Montagne" me fait réagir et ... rassurez-vous ... dans le bon sens et sans esprit critique !

Laurent Darthou vient d'être élu à la présidence de l'UDI 19 en remplacement de Frédérique Meunier et l'UDI 24 l'a félicité pour cette élection gagnée en toute transparence face à un candidat du Nouveau Centre 19, fédération récemment créée en Corrèze par Jean-Marc Comas.

Sa présentation par "La Montagne" n'est pas sans me rappeler mon parcours, mes valeurs et mes choix ...

Faire sortir la politique par le haut

Il parle de son amitié pour Pascal Coste, le président du département de la Corrèze et ancien remuant président national des jeunes agriculteurs que je connais pour plusieurs raisons :

  1. nous avons les mêmes racines familiales du côté de Lanteuil - Albignac - Beynat ...
  2. Pascal a été président de l'association nationale "Notre village" (ex-SOS Village fondé par Charles Ceyrac, fondateur par ailleurs des "Plus beaux villages de France"), association à laquelle j'avais fait adhérer la commune de Couze et Saint-Front et qui a accompagné cette dernière dans sa politique de développement durable, aboutissant à l'obtention des labels "Terre d'avenir" et "Agenda 21 local France". C'est particulièrement dans cette instance que j'ai reconnu ses capacités de leader pragmatique dans le respect de valeurs essentielles au "vivre ensemble".

Et la formule qu'applique Laurent Darthou à "mon cousin" est de celle que j'aime et que je cherche à appliquer au quotidien : "il cherche en permanence à faire sortir la politique par le haut."

L'humanisme au centre des valeurs politiques

Humanisme

Tout comme Laurent Darthou et bien d'autres, j'ai quitté l'UMP lorsque la guerre de ses chefs faisait rage après cependant une réflexion de quelques 2/3 ans pour rejoindre l'UDI. Là, dit-il - et je reprends à mon compte sa formulation - "j'y ai retrouvé ce que j'avais perdu des valeurs humanistes du RPR à une certaine époque. Là, je retrouvais l'humanisme au centre des valeurs politiques".

Je suis capable d'être un frondeur s'il le faut

"On est clairement à droite et au centre-droit, mais capable de travailler avec tout le monde. S'il le faut, on peut prendre une bonne idée à gauche, mais nos partenaires sont Les Républicains". "On est dans la même rue, on va dans le même sens, mais on n'est pas sur le même trottoir".

Tout ça, c'est dit par un homme ... "l'homme au centre des valeurs" ... 

Tout ça est également pensé par une femme ...!

Laurent Darthou