Faisant le tri dans mes papiers, je trouve le bulletin paroissial de janvier 2008. Je constate ainsi une fois de plus que Dieu - à chacun le sien, qu'il soit Boudha, Mahomet, Soleil ou tout autre être suprême ! -, que notre Dieu est donc parmi nous et nous éclaire en permanence. Car les propos qui suivent sont finalement universels ... Ils permettent de réfléchir dans la préparation des échéances départementales et régionales de 2015 et ... déjà ... des présidentielles 2017.

L'abbé Thierry Niquot était en ce temps-là le doyen de la paroisse de Saint-Front lès Cadouin et présentait ainsi ses voeux ...

Voeux 2008 Thierry Niquot033

Dans les semaines à venir, nous allons être amenés à voter pour les élections municipales. Cette échéance électorale devrait nous mobiliser, parce qu'elle concerne le présent et l'avenir de nos communes, qui sont pour chacun de nous, dans la diversité de nos convictions, des lieux de vie, de partage et de rencontre.

Une élection est toujours l'occasion de dresser un bilan de ce qui a été fait, et dans certaines circonstances, de souligner tout ce qui reste à faire pour favoriser le dynamisme de nos communes. Pour ma part, je tiens à exprimer ma reconnaissance à tous nos élus pour le service rendu, dans un contexte qui n'est pas toujours facile ! Certes, ici ou là, il est légitime que ressurgissent des divergences et qu'elles puissent s'exprimer : tel est le sens de la démocratie ... Mais il convient aussi de mesurer que la tâche des équipes municipales n'est pas toujours simple et que les personnes engagées dans ces équipes ont eu souvent à coeur de donner de leur temps pour le bien de tous. Pour cette raison, je souhaite que le temps des bilans ne soit pas le temps de règlements de compte qui portent atteinte à l'exercice même de la démocratie. Je souhaite aussi que ces élections municipales puissent favoriser des débats sur des projets et non sur des personnes, parce que chacun de nous est à même de mesurer qu'il y va de notre vivre ensemble et de l'amélioration d'un cadre de vie favorisant l'attention aux personnes, et plus particulièrement à celles et ceux qui sont diversement laissés pour compte !

Dans ce même état d'esprit, je me dis que si l'élection est un moment privilégié pour nous exprimer sur des projets portés par des équipes, elle ne nous dispense pas de trouver les moyens de prendre notre propre part à la construction d'une société plus juste et plus humaine, en lien avec celles et ceux qui sont élus, dans le respect des suffrages exprimés ! En d'autres termes, toute élection est un moment favorable pour nous interroger sur ce que nous voluons vraiment tant pour nos communes que pour cette société dont nous faisons tous partie ... Un moment favorable pour en débattre dans le respect des personnes ... Un moment favorable pour ne pas oublier que le propre de la démocratie est de permettre l'expression et la prise en compte des différences ... Un moment favorable pour nous rappeler que l'avenir de ntore société est lié à notre capacité à nous situer dans le présent sans oublier d'où nous venons !

Dans ce contexte, les disciples de Jésus le Christ, les chrétiens, ont à prendre une part active à la construction d'une société plus juste et plus fraternelle, avec tous les hommes de bonne volonté. Et, à la lumière de la résurrection de Jésus le Christ, ils ont à témoigner de l'espérance qui naît de la foi, une espérance qui conduit à reconnaître que Dieu a tant aimé ce monde qu'il a donné son fils unique pour que les hommes aient la vie en abondance ... Une espérance qui rend capable d'offrir le meilleur de soit pour le bien des autres, fût-ce au détriment de son propre bien ... Une espérance qui atteste que rien de ce qui est donné avec amour et par amour, rien de tout cela n'est perdu ...

Que cette espérance, jaillie d'un tombeau vide au matin de Pâques, éclaire chacun de nous dans notre participation à la construction d'une société plus humaine. Que cette espérance nourrisse notre désir de rappeler à tous, dans le respect des convictions et des croyances, qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour les autres et que notre vie acquiert sa dimension d'éternité à la mesure de cet amour dont nous témoignons dans l'attention aux personnes, et plus particulièrement aux petits et aux pauvres ! Et que cette espérance nous aide aussi à être les témoins de ce respect dû aux personnes, pour que l'exercice de la démocratie favorise un authentique vivre ensemble, porteur de projets au service du bien de tous et de la vie de nos communes et de notre pays !

Signé "Thierry Niquot, votre serviteur" -