Merci, Françoise, pour cette belle rétrospective que je ne me prive pas de partager à travers ce lien !