Le hasard nous ramène toujours vers les bons souvenirs ...

6 ans consacrés à la collectivité ont entraîné beaucoup de désordres dans ma vie personnelle et administrative ... Je rattrape ce retard au fil du temps, classe, déchire, reclasse, etc. ... Il faut bien mettre de l'ordre !

C'est ainsi que je retrouve le curriculum-vitae de Géraldine et me souviens de son engagement à la commune de Couze et Saint-Front.

Isabelle L., la précédente secrétaire, volait vers d'autres cieux - et c'est le cas de le dire puisqu'elle avait trouvé un emploi intéressant à l'aéroport de Bergerac. Il fallait vite la remplacer par quelqu'un connaissant tout aussi bien les rouages d'un secrétariat de mairie.

Car, secrétaire de mairie ne signifie pas ... dactylo. Un(e) secrétaire de mairie est le véritable patron de l'administration communale. Il est nommé ainsi dans les petites communes ; il devient secrétaire général pour les plus grandes et/ou plus ambitieuses pour être finalement qualifié de directeur général des services dans les grandes structures.

Les candidatures étaient nombreuses et après moultes pré-sélections, nous avions le choix entre deux de même niveau : l'une m'était recommandée par un ami proche de ma famille politique, l'autre était clairement affichée "de gauche".

C'est pourtant cette seconde que j'ai recrutée parce que je l'ai sentie immédiatement opérationnelle.

De plus, sa formation était idéale pour nous aider à redonner son ambition à Couze et Saint-Front comme nous nous y étions engagés au cours de notre campagne :

  • un DEUG en administration économique et sociale
  • une licence en fiscalité et droit administratif des collectivités locales
  • une maîtrise en aménagement du territoire et développement économique local, option environnement et urbanisme.

Dans un passé récent, Géraldine avait été chargée de mission "Environnement" pour un territoire de 3 communautés de communes représentant un bassin de vie de 19.000 personnes pour :

  • la mise en oeuvre du tri sélectif des déchets ménagers sur 49 communes et la mise en place d'un réseau de 3 déchetteries
  • l'élaboration d'un plan de communication pour sensibiliser le public aux gestes du tri
  • et créer le 1er contrat éducatif local "environnement" du Lot-et-Garonne en partenariat avec les services de l'Etat

Après avoir passé avec succès le concours de la Fonction Publique Territoriale "Droit et fonctionnement des collectivités locales", elle travaillait à la Direction des Ressources Humaines d'un SDIS voisin quand nous l'avons recrutée.

Nous ne l'avons pas regretté ..., pas plus que je n'ai regretté d'avoir engagé une collaboratrice "de gauche" tant nos discussions informelles étaient riches de conséquences bénéfiques pour notre village et ses habitants.

Outre la qualité intrinsèque de son travail de gestion communale, Géraldine assurait pour moi la veille juridique et réglementaire indispensable à nos prises de décision pour lesquelles elle savait toujours nous apporter les conseils indispensables et adaptés.

réunion du mardi

Nos réunions de travail du mardi matin, ce travail collectif et partagé entre élus complémentaires de toutes sensibilités, ces discussions vives que les Américains appellent "brain storming" mais qui sont tout simplement du brassage d'idées ont fait avancer notre village comme il se le devait en début de XXIè siècle.

Notre commune et les élus d'aujourd'hui ont bien de la chance d'avoir un secrétaire de mairie de la qualité et de la probité de Géraldine, fonctionnaire au service de la collectivité plus qu'à celui d'élus qui passent par la force des choses ...

On me dit qu'elle est souffrante. Je souhaite de tout coeur que ses problèmes de santé soient le plus courts possible pour qu'elle puisse revenir vite au service de Couze, de Saint-Front et de leurs habitants ...