Mes chers compatriotes,

C’est un vote politique d’une exceptionnelle importance qui va avoir lieu les 10 et 17 juin prochains.

Au-delà de toute considération d’ordre personnel, je vous demande, au nom du combat que j’ai mené pendant trente ans au service de la ville et du Pays de Brive, de vous prononcer en faveur des candidatures de Pascal Coste et d’Evelyne Vidalo-Borderie. Je vous le demande parce que le scrutin qui a élu François Hollande président de la République le 6 mai dernier n’a pas été bon pour la France.

La majorité qui s’est dégagée de justesse n’a pu être atteinte que grâce à l’appui d’une extrême-gauche menaçante et à la complicité de l’ état-major de l’extrême-droite. Vous pouvez dès maintenant le constater : les promesses du candidat du parti socialiste dans le domaine de 1′économie auront du mal à se réaliser, et dans celui de la société, elles sont inquiétantes.

Il est donc impératif, dans l’intérêt de la nation, de faire obstacle à ces dangers en envoyant à l’Assemblée nationale une majorité de députés qui empêche le PS de monopoliser tous les pouvoirs et permette de reprendre le cours des réformes du précédent quinquennat, si nécessaires dans la crise nationale, européenne, mondiale, qui nous frappe.

Je vous le demande, parce que Pascal Coste et Evelyne Vidalo-Borderie concrétisent, par leur candidature commune, un authentique rassemblement de sensibilités républicaines dans le Pays et la ville de Brive. Ils ont déjà montré, dans les fonctions qu’ils exercent, leur capacité à porter 1′élan qui doit conduire notre région vers le renouveau, en protégeant notre agriculture, en assurant à tous les niveaux le développement industriel, en poursuivant le désenclavement de notre Pays et de notre ville.

Ce n’est pas d’une politique à la petite semaine dont la circonscription de Brive, qui a enfin retrouvé son unité depuis Lubersac jusqu’à Beaulieu-sur-Dordogne, a aujourd’hui besoin. C’est d’une politique audacieuse, visionnaire, capable d’utiliser pleinement les atouts que lui donne sa position exceptionnelle au carrefour du Bas-Limousin, du Quercy et du Périgord : ainsi pourra-t-elle reprendre sa marche en avant, au profit, d’abord, d’une jeunesse qui cherche, avec tant de difficulté, les emplois nécessaires pour assurer son avenir.

Ne laissez pas passer cette chance, chers compatriotes ! Votez, dès le premier tour, pour Pascal Coste et Evelyne Vidalo-Borderie !

D’avance, je vous en remercie.

Jean CHARBONNEL
Ancien député-maire de Brive

Ancien ministre du général de Gaulle et du président Pompidou