Il y a bien des années, le défilé du 1er mai à Couze était un énorme rassemblement ...

Au fil du temps et comme partout, la mobilisation faiblit ...

A mon arrivée à la Mairie de Couze-et-Saint-Front, les syndicats de l'industrie chimique locale ont souhaité me rencontrer pour connaître mes intentions par rapport à leurs activités. Je leur ai bien évidemment confirmé l'intérêt que j'attachais au traditionnel défilé du 1er mai et la possibilité qu'ils avaient de continuer à utiliser la salle de l'Etendoir pour leurs réunions ...

Ma couleur politique ne les ayant sans doute pas enchantés, dès le 1er mai 2008, ils ont retiré la bannière de la Mairie ... et ... n'ont pas défilé en 2009 !!!

J'ai manifesté ma triste surprise et ai insisté pour que le défilé soit maintenu à Couze ...

2010 l'a donc vu se reproduire malgré un léger et amusant quiproquo qui m'a d'abord valu une vilaine "lettre ouverte à Mme le Maire de Couze" suivie d'un courrier d'excuses de la part de la C. G. T. ... et de la remise d'un joli bouquet de muguet le 1er mai sur les marches de la Mairie ...

On fait de la politique de manière courtoise à Couze !

2011 a été une année sans défilé ... Les rangs se creusent et le motif invoqué fut qu'il fallait plutôt assurer un défilé d'envergure à Bergerac plutôt qu'un petit à Couze ... ce que je peux parfaitement comprendre ...

2012 voit une nouvelle péripétie ...

J'apprends par Sud-Ouest et ... "la bande" ... que le défilé aura bien lieu et que un maire proche et des membres de son équipe y participeraient ... Ils étaient donc informés avant moi !!!... d'un rassemblement qui nécessite pourtant une autorisation municipale du lieu où il doit se tenir ...

"Décision syndicale" me dit le responsable CGT ... "Ce n'est pas contre vous personnellement ... mais ... ce président ... etc. ... etc. ... etc. ...". On a vu et entendu tout ça à la télévision aujourd'hui.

Ce à quoi je rétorque que la loi est la même pour tous, syndicats ou simples citoyens ...

Après cet échange verbal sain, le responsable CGT me garantit qu'il y aura bien le défilé traditionnel du 1er mai chaque année à Couze et m'assure que la Commune sera désormais avisée en temps et en heure ...

2012

Ma satisfaction est grande néanmoins ...

Le discours du responsable C. G. T. a été naturellement à l'image de ce qu'on a entendu aujourd'hui ..., très politisé ... Comme je l'ai fait remarqué dans mes propres propos qui ont suivi ..., il était dans son rôle ...

J'ai cependant indiqué que, en ce qui me concerne, si j'étais là aujourd'hui, ce n'était pas dans un but politique mais bien en hommage aux travailleurs, et particulièrement à ceux en relation avec l'industrie papetière qui est l'image de notre territoire. Et, puisque le responsable CGT avait fait référence aux syndicalistes, j'ai rappellé l'importance que j'y attachais avec, pour preuve, le fait que le Conseil Municipal de Couze a choisi de donner à l'ancien stade le nom de "Espace Marcel Boisseau" en référence à un grand syndicaliste local, homme droit et intègre qui était également adjoint au Maire de Couze-et-Saint-Front.

Ma satisfaction et ma joie étaient grandes ... Sur la trentaine de personnes (voire un peu plus) présente, une quinzaine était de Couze-et-Saint-Front ... Et cette quinzaine de personnes était constituée de gens de toutes sensibilités politiques ...

Oui, ma joie est grande ... A Couze, on peut désormais ne pas être de gauche et défiler le jour de la fête du Travail ... parce qu'à Couze ..., les Couzots se respectent mutuellement ... parce qu'à Couze, le Conseil Municipal n'est ni de gauche, ni de droite ... parce qu'à Couze, le Conseil Municipal et son Maire ne suivent qu'une seule et unique politique : la politique couzotte ...